Billetterie

Directement sur notre site ou
sur celui de notre partenaire FESTIK
Offices de tourisme
3 Cours Gambetta
65000 Tarbes
05.62.51.30.31

Place Du Champ Commun
65100 Lourdes
05.62.42.77.40

Espace presse

Engagement solidaire

L'association

Musiques et Solidarités en Hautes-Pyrénées
Le festival annuel est porté par l’association « Musiques et Solidarités en Hautes-Pyrénées ». Fondée en 2020 autour de David Fray par des bénévoles engagés, elle a l’ambition de contribuer à changer les perceptions du handicap et a pour raison d’être le rapprochement du monde des personnes en situation de handicap et/ou en perte d’autonomie et du monde dit « normal » au travers de diverses actions.

 L’Offrande Musicale m’interpelle parce qu’on va y parler de handicap, s’adresser à tous les publics handicapés, c’est formidable. L’émotion recueillie. Les vibrations d’un orchestre pour un malentendant. Le non-voyant qui va en prendre plus que les autres. C’est tellement fort.

Dominique Farrugia, parrain 2022

– Par une billetterie solidaire, avec la gratuité des représentations : 20 % de la jauge de chaque concert est réservée aux publics en situation de handicap et à leur accompagnant en cas de besoin. L’accès est offert aussi bien aux personnes autonomes qu’aux personnes qui résident dans des structures, auquel cas des partenariats sont mis en place, avec à la clé des navettes adaptées grâce à un partenariat avec l’APF et un accueil dédié de nos bénévoles. La programmation artistique du festival s’attache à trouver des lieux dépassant largement les capacités PMR réglementaires, voire à adapter les lieux.

 

 

– Par des répétitions ouvertes et réservées aux personnes ne pouvant assister à un concert complet. Ces répétitions sont particulièrement adaptées aux personnes porteuses d’un handicap cognitif et donnent lieu à des échanges intenses avec les artistes qui s’y prêtent.

 

 

– Par la captation et la diffusion de concerts auprès de personnes se trouvant dans l’incapacité totale de se déplacer, dans les établissements de santé partenaires. Une veille technique est assurée par nos bénévoles.

 

 

– Par une participation de personnes en situation de handicap à la création du festival : l’ADAPEI via les ESAT (Établissement et service d’aide par le travail) prépare les cocktails ou nous fournit des planchers lorsque nécessaire.

 

 

Je trouve ce festival génial parce qu’il est conçu de façon maline : il propose d’intégrer les personnes « normales » au handicap. Les personnes en situation de handicap ont leur place dans l’organisation comme dans le public. Une véritable inclusion.

Églantine Émeyé / marraine 2021

Des séances de musicothérapie tout au long de l’année, en parallèle parfois avec des séances de physiothérapie, des soins et/ou massages bien-être de visage, de la sophrologie et des ateliers parfum, toutes ces activités favorisant le lâcher prise, la détente, le bien être, la remontée mémorielle, le retour de l’oublié, la réactivation de circuits mentaux qui  voient parfois un retour de la parole pour certains, un apaisement du corps et de l’esprit, pléthore de petits miracles qui ne laissent pas de surprendre les intervenant-e-s et soignant-e-s. 

L’équipe d’intervenants professionnels constituée autour de l’association :

Emmanuelle Yvars, musicothérapeute
Réda, musicothérapeute
Florence Bonis, socio-esthéticienne et masseuse bien-être

Mais aussi, durant le festival :

Hélène Facenda, sophrologue
Mme Ramond, ateliers parfum

 
Les bénévoles de l’association en charge du pôle PSH :

Françoise Cambianica, Yves-Pol Hémonin, Françoise Mauvezin

  


  



Témoignage d’Emmanuelle Yvars, musicothérapeute

« Depuis la première session du Festival, des liens de confiance se sont crées avec les structures médicalisées. Aujourd’hui, la mission de soutien par la musique des personnes en perte d’autonomie physiques et/ou psychiques est dynamique. Les encadrements des institutions sont sensibles à la continuité de cette prestation. Je parviens à mettre en place un suivi thérapeutique et musical avec des structures souffrant de moyens financiers. Ces prestations de musicothérapie et de détente corporelle accompagnée de musique procurent un soutien aux équipes médicales soucieuses du bien-être de leurs patients.

Les animateurs et chefs de service ont perçu l’intérêt psychique, physique, et social de ces ateliers. Ils ont également remarqué chez certains résidents l’envie et le besoin de participer au temps du Festival pour aller assister aux concerts prestigieux que propose le programme de L’Offrande Musicale. »

 

Témoignages de soignants

« Des résidents souffrant de troubles de type apathique ont manifesté des réactions comportementales et/ou émotionnelles. D’autres souffrant de troubles de l’agitation se sont sentis apaisés le temps de l’atelier. » (EHPAD La Résidence du lac d’Orleix)

 
« Des concerts et des répétitions où, comme à chaque fois, nous sommes reçus, reconnus et attendus… Ce qui pour l’association est un simple accueil, devient pour nous et pour les personnes que nous accompagnons un accueil extraordinaire. Être installés au premier rang et non dans un coin, être accompagnés jusqu’à nos places avec un sourire, ne pas être entourés d’ignorance ou de peur. Écouter et vibrer ensemble au son de la musique classique. Puis revenir sur le foyer et raconter aux autres ce que l’on a vu et entendu. » (Camille Gallego, foyer ASEI Jean Cadorne de Tournay)

Informations à venir…

– Par une billetterie solidaire, avec la gratuité des représentations : 20 % de la jauge de chaque concert est réservée aux publics en situation de handicap et à leur accompagnant en cas de besoin. L’accès est offert aussi bien aux personnes autonomes qu’aux personnes qui résident dans des structures, auquel cas des partenariats sont mis en place, avec à la clé des navettes adaptées grâce à un partenariat avec l’APF et un accueil dédié de nos bénévoles. La programmation artistique du festival s’attache à trouver des lieux dépassant largement les capacités PMR réglementaires, voire à adapter les lieux.

 

 

– Par des répétitions ouvertes et réservées aux personnes ne pouvant assister à un concert complet. Ces répétitions sont particulièrement adaptées aux personnes porteuses d’un handicap cognitif et donnent lieu à des échanges intenses avec les artistes qui s’y prêtent.

 

 

– Par la captation et la diffusion de concerts auprès de personnes se trouvant dans l’incapacité totale de se déplacer, dans les établissements de santé partenaires. Une veille technique est assurée par nos bénévoles.

 

 

– Par une participation de personnes en situation de handicap à la création du festival : l’ADAPEI via les ESAT (Établissement et service d’aide par le travail) prépare les cocktails ou nous fournit des planchers lorsque nécessaire.

 

 

Je trouve ce festival génial parce qu’il est conçu de façon maline : il propose d’intégrer les personnes « normales » au handicap. Les personnes en situation de handicap ont leur place dans l’organisation comme dans le public. Une véritable inclusion.

Églantine Émeyé / marraine 2021

Des séances de musicothérapie tout au long de l’année, en parallèle parfois avec des séances de physiothérapie, des soins et/ou massages bien-être de visage, de la sophrologie et des ateliers parfum, toutes ces activités favorisant le lâcher prise, la détente, le bien être, la remontée mémorielle, le retour de l’oublié, la réactivation de circuits mentaux qui  voient parfois un retour de la parole pour certains, un apaisement du corps et de l’esprit, pléthore de petits miracles qui ne laissent pas de surprendre les intervenant-e-s et soignant-e-s. 

L’équipe d’intervenants professionnels constituée autour de l’association :

Emmanuelle Yvars, musicothérapeute
Réda, musicothérapeute
Florence Bonis, socio-esthéticienne et masseuse bien-être

Mais aussi, durant le festival :

Hélène Facenda, sophrologue
Mme Ramond, ateliers parfum

 
Les bénévoles de l’association en charge du pôle PSH :

Françoise Cambianica, Yves-Pol Hémonin, Françoise Mauvezin

  

 


  
Témoignage d’Emmanuelle Yvars, musicothérapeute

« Depuis la première session du Festival, des liens de confiance se sont crées avec les structures médicalisées. Aujourd’hui, la mission de soutien par la musique des personnes en perte d’autonomie physiques et/ou psychiques est dynamique. Les encadrements des institutions sont sensibles à la continuité de cette prestation. Je parviens à mettre en place un suivi thérapeutique et musical avec des structures souffrant de moyens financiers. Ces prestations de musicothérapie et de détente corporelle accompagnée de musique procurent un soutien aux équipes médicales soucieuses du bien-être de leurs patients.

Les animateurs et chefs de service ont perçu l’intérêt psychique, physique, et social de ces ateliers. Ils ont également remarqué chez certains résidents l’envie et le besoin de participer au temps du Festival pour aller assister aux concerts prestigieux que propose le programme de L’Offrande Musicale. »

 

Témoignages de soignants

« Des résidents souffrant de troubles de type apathique ont manifesté des réactions comportementales et/ou émotionnelles. D’autres souffrant de troubles de l’agitation se sont sentis apaisés le temps de l’atelier. » (EHPAD La Résidence du lac d’Orleix)

 
« Des concerts et des répétitions où, comme à chaque fois, nous sommes reçus, reconnus et attendus… Ce qui pour l’association est un simple accueil, devient pour nous et pour les personnes que nous accompagnons un accueil extraordinaire. Être installés au premier rang et non dans un coin, être accompagnés jusqu’à nos places avec un sourire, ne pas être entourés d’ignorance ou de peur. Écouter et vibrer ensemble au son de la musique classique. Puis revenir sur le foyer et raconter aux autres ce que l’on a vu et entendu. » (Camille Gallego, foyer ASEI Jean Cadorne de Tournay)

Informations à venir…

Les événements

de l'Offrande Musicale

Les événements

de l'Offrande Musicale

Derrière le Festival, l’association Musiques et Solidarités en Hautes-Pyrénées et ses bénévoles organisent à l’année des actions en faveur des publics en situation de handicap. Ces nouvelles Rencontres sont l’occasion de mettre ce travail de l’ombre sur le devant de la scène. Conférences, débats, propositions artistiques et spectacles par et pour des personnes handicapées. Notamment ce spectacle « Le Silence de Nuit » : « un texte de la Mère, Mylène Souyeux, et de Nuit, Yuna Buron, pour raconter, témoigner, rire, crier depuis la différence. » Une journée sous le signe du partage, qui fera suite à une première Rencontre de L’Offrande (17/06) dédiée aux pratiques artistiques des PSH.

Le 6 juillet au Haras National, Tarbes

14 h 30 – table ronde avec Arnold Munnich, généticien et parrain de cette 4e édition
16 h – proposition artistique avec Jeanne Borgel, danseuse,
Anja Linder, harpiste, Emmanuelle Yvars, musico-thérapeute
19 h – spectacle « Silence de Nuit » Cie Et Puis Aussi

« Ils se sont trouvés beaux, on les a trouvés beaux », voilà le témoignage d’une éducatrice spécialisée ayant visité l’exposition avec les personnes en situation de handicap qu’elle accompagne. Ensemble, elles étaient devenues les modèles du photographe du Festival le temps d’une série intitulée « Harmonies ». Une trentaine de photographies prises avec un appareil emblématique des années 70, le Mamiya RB67, au plus près de l’intimité qui se noue entre une personne handicapée et celui ou celle qui lui apporte des soins. Cette exposition créée en 2023 sera accrochée cette année au cœur de la ville de Lourdes, autour de la halle de la Médiathèque.

 

Derrière le Festival, l’association Musiques et Solidarités en Hautes-Pyrénées et ses bénévoles organisent à l’année des actions en faveur des publics en situation de handicap. Ces nouvelles Rencontres sont l’occasion de mettre ce travail de l’ombre sur le devant de la scène. Conférences, débats, propositions artistiques et spectacles par et pour des personnes handicapées. Notamment ce spectacle « Le Silence de Nuit » : « un texte de la Mère, Mylène Souyeux, et de Nuit, Yuna Buron, pour raconter, témoigner, rire, crier depuis la différence. » Une journée sous le signe du partage, qui fera suite à une première Rencontre de L’Offrande (17/06) dédiée aux pratiques artistiques des PSH.

Le 6 juillet au Haras National, Tarbes

14 h 30 – table ronde avec Arnold Munnich, généticien et parrain de cette 4e édition
16 h – proposition artistique avec Jeanne Borgel, danseuse,
Anja Linder, harpiste, Emmanuelle Yvars, musico-thérapeute
19 h – spectacle « Silence de Nuit » Cie Et Puis Aussi

« Ils se sont trouvés beaux, on les a trouvés beaux », voilà le témoignage d’une éducatrice spécialisée ayant visité l’exposition avec les personnes en situation de handicap qu’elle accompagne. Ensemble, elles étaient devenues les modèles du photographe du Festival le temps d’une série intitulée « Harmonies ». Une trentaine de photographies prises avec un appareil emblématique des années 70, le Mamiya RB67, au plus près de l’intimité qui se noue entre une personne handicapée et celui ou celle qui lui apporte des soins. Cette exposition créée en 2023 sera accrochée cette année au cœur de la ville de Lourdes, autour de la halle de la Médiathèque.